mercredi 17 avril 2013

Bécasse d'Amérique (Scolopax minor)

Sa couleur lui permet de se camoufler dans son milieu.
Lorsque l'oiseau manifeste une inquiétude, il élève la queue à la
verticale avant de la déployer en éventail, exhibant les plumes
blanches du dessous.



8 commentaires:

  1. DOMINIQUE bonjour elle est très belle cette becasse et ta photo aussi est splendide
    Je n'en ai jamais vu tu sais alors merci de faire ces photos pour nous pour notre plaisir
    Passe une belle journée

    RépondreSupprimer
  2. Grande-Dominique,

    J'avais sur la première photo de l'oiseau puis vraiment chercher le grossissement. Super vous l'avez vu avec ce camouflage
    Je l'ai trouvé.
    Cordialement, Helma

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Dominique,
    Quelle jolie bécasse ! elle nous joue un peu l'Engoulevent sur ta première photo ;)
    Bravo, beau panache :)

    RépondreSupprimer
  4. Je viens te souhaiter une belle journée Dominique bisou

    RépondreSupprimer
  5. Oups! J'avais zapé ce post-là... ET pourtant quelle prise magnifique!
    voilà bien oiseau auréolé de mystères, un des graals de tout photographe animalier!
    Bravo-bravo!
    Bizzz et bonne continuation, Dominique!

    RépondreSupprimer
  6. Presque complètement invisible sur la première photo. C'est une reine du camouflage !

    RépondreSupprimer
  7. Quel mimétisme sur la première image !!! Et le portrait de la seconde est magnifique !

    Cdlt,
    Jma

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...